Fait divers : Un homme a frôlé la mort pour avoir rendu visite à une femme d’autrui

Les hommes qui prennent des risques en se rendant chez des femmes dont ils ne connaissent pas réellement le statut doivent faire très attention. Un homme a failli subir la vindicte populaire pour avoir rendu visite à une femme d’autrui, tout récemment dans un quartier banlieusard de Lomé, la capitale Togolaise.

Kossi A. , un jeune homme d’une trentaine d’années environ à failli périr sous la colère d’une foule sadique pour avoir rendu visite à Sika Josephine A., une jeune dame de moins de la trentaine.

Le jeune homme a été surpris par son rival au moment où il tentait d’embrasser à la devanture son hôte Sika Josephine. Sans hésiter, « le mari « de Sika a crié « oh voleur ! ». Mais il y a certains  quartiers dans les villes africaines oû quand on lance cette alerte ,des jeunes se lancent à la poursuite du présumé « malfrat  »

Kossi a fait de son mieux avec sa moto pour fuir la foule en colère. Heureusement pour lui que dame Sika est arrivée à temps au lieu de chute pour expliquer à la foule que Kossi n’était pas un voleur.

Le rival très remonté explique finalement les faits : »c’est ma femme. C’est Moi qui ai loué l’appartement et ce Monsieur vient pour me cocufier. C’est un voleur de femme. Voilà pourquoi j’ai crié Oh voleur.  »

La foule s’explose de rire et des conseils sont donnés au ‘’voleur de femme d’autrui’’.  Alors, avis aux candidats.

Vivien

Référence TV et Plume Libre

www.referencetv.tg

Suivez aussi notre chaîne: referencetv.tg (youtube)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *