Togo / Politique / Elections Les raisons qui fondent le vote par anticipation des Forces de Défense et de Sécurité

 

La loi portant code électoral prévoit en son article 117 que les membres des Forces de Défense et de écurité (FDS) peuvent en cas de besoin exercer leur droit de vote par anticipation.

Cette mesure est prévue par le code électoral pour permettre aux Forces de Défense et de Sécurité de garantir la sécurité des Electeurs et des opérations électorales le jour du scrutin. Elle est d’autant plus pertinente au vu de l’environnement sécuritaire qui prévaut dans la sous-région en application du code électoral.

Le décret du 05 décembre 2019, a fixé la date du vote des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) à 72 heures avant la date du scrutin général.

Il faut rappeler que suivant le Code Electoral, en l’occurrence l’article 117 : ‘’… A la fermeture de l’urne, en cas de vote par anticipation, un cinquième scellé numéroté est ajouté aux quatre premiers.’’

Le décompte des voix du vote des Forces de Défense et de Sécurité se fait le même jour que celui du vote général. Mieux encore les bulletins de vote des FDS seront renversés dans les urnes du vote général avant le décompte des voix.

Ceci protège le vote des Forces de Défense et de Sécurité et garantit la transparence.

Plusieurs raisons expliquent donc le vote par anticipation des Forces de Défense et de Sécurité du Togo.

La sécurité de tout le territoire togolais se repose sur les FDS et il faut justement leur donner la possibilité d’être libre pour assumer leur mission le jour du vote.

Emmanuel Vivien TOMI

Referencetv.tg / Plume Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *