Lutte contre le coronavirus au Togo Le PDP d’Innocent KAGBARA est au front contre le fléau et fait sa part

 

Propositions concrètes au Gouvernement, exhortation et encouragement de tous ceux qui sont au front pour lutter contre ce fléau, don de matériel de lutte contre le mal , recommandations régulières rappel des consignes  à la population et aux acteurs concernés, réflexion et autres , le Parti Démocratique Panafricain (PDP) du député Innocent KAGBARA est  en lutte permanente contre le coronavirus.

Le député Innocent KAGBARA  fait partie de ces rares  leaders  politiques qui s’investissent pour aider la population à combattre le covid 19.

Nous vous  proposons de découvrir les textes les plus récents du PDP notamment à propos  des ‘’mesures barrières prises par le gouvernement: le couvre-feu’’ ; les nouvelles propositions du parti pour le bien de tous ; une pensée pour les victimes invisibles du covid 19 et autres.

 

A propos des mesures d’accompagnement prises par le gouvernement.  Le PDP fait de nouvelles propositions pour le bien de tous :

– l’État doit imposer un moratoire pour les trois (3) prochains mois dans le but de régler les factures d’électricité et d’eau de ceux qui ne sont pas concernés par la tranche sociale.

– Revenir définitivement sur la décision d’interdiction des engins à deux roues de prendre des personnes car elle est contre-productive pour de multiples raisons.  Son application sera compliquée et  trop coûteuse pour l’état.

– Le couvre-feu doit être repoussé de 22 H à 6 H du matin et permettre au secteur informel de nuit de pouvoir fonctionner normalement tout en formant la force spéciale  pour éviter des bavures.

– Pour réduire les charges en ces temps difficiles, tout bailleur suspendra la perception du loyer pour deux (2) mois au moins. Une négociation entre le bailleur et le locataire doit se faire pour déterminer un échéancier de payement.

– Les transports terrestres assurés par les compagnies publiques seront totalement gratuits pour l’ensemble des usagers.

– Pour préserver le  pouvoir d’achat des travailleurs, il faut  la mise en place d’une allocation de chômage technique, entre 50 et 70% du salaire brut mensuel hors primes supportée par l’État.

– Dans le but d’apporter une aide alimentaire aux personnes en situation de détresse et d’urgence, l’État doit injecter 10 milliards de francs CFA pour créer une banque alimentaire, 5 millards dans l’immédiat pour donner à chaque foyer sans distinction le souffle de vie (un sac de riz de 25 kg, un sac de maïs, de l’huile, du sucre, un carton de poulet de chair, un carton de poisson… ) sur l’ensemble du territoire car dans cette situation tout le monde est vulnérable. Les 5 milliards restants  serviront à alimenter la banque alimentaire en vue de revenir en aide aux personnes vulnérables.

– Un fonds de garantie des banques de financement d’urgence de 100 milliards de francs CFA doit  immédiatement permettre de régler les besoins urgents des entreprises ( loyer, salaires et fonds de roulement) avec un différé de payement de six (6) mois.

– Des remises d’impôt  accordées aux entreprises citoyennes qui préserveront l’emploi en faisant montre de solidarité et d’exemplarité dans cette crise.

– Reduction de moitié des coûts de communications.

Pour le PDP , ‘’ Personne ne doit être laissé de côté’’.

Et le parti ajoute : « Ensemble, nous surmonterons cette crise car ce sont les épreuves qui nous fortifient et doivent nous rendre encore plus solidaires ».

  1. KAGBARA dit aussi « Je demande à tous de prendre soin de soi, sa famille, ses proches et des personnes vulnérables en appliquant les mesures barrières édictées par le gouvernement. L’ Afrique a une résilience formidable par rapport à cette pandémie et ensemble avec la volonté de tous à travers nos maigres ressources et l’ingéniosité, les moyens de surmonter et de gagner cette guerre sanitaire sont possibles ».

Et ce n’est pas tout.

 

 

Le parti se prononce sur les mesures barrières prises par le gouvernement: notamment le couvre-feu.

Le PDP touche du doigt la bavure policière lors du couvre-feu et dit entres autres :

‘’Il nous a été donné de visualiser certaines vidéos et images qui circulent sur les réseaux sociaux depuis le début du couvre-feu décrété par le Président de la République, Son Excellence M. Faure GNASSINGBÉ. Des images et vidéos à couper le souffle et qui polluent l’image du Togo.

J’en appelle au  sens élevé du patriotisme et du professionnalisme de nos forces de sécurité et de l’ordre lors du couvre-feu. Les bavures policières n’honorent pas en ce temps d’urgence sanitaire. Il est bien vrai, le Togo est en guerre mais l’ennemi n’est pas le compatriote qui est molesté. Les coups et blessures doivent être prohibés. L’ennemi commun c’est le COVID-19. Les fauteurs de troubles doivent être identifiés et punis. Et nous saluons la sortie du ministre de la sécurité  sur les médias.

Le numéro vert indiqué par le ministre de la sécurité suite à son passage sur les ondes de victoire FM doit être communiqué aux citoyens afin de dénoncer ces agents qui se donnent à ce vilain plaisir’’.

Le parti déclare ‘’Notre pays n’a nullement besoin d’un quelconque soulèvement à l’heure actuelle’’.

Pour finir, le PDP appelle au bon sens des concitoyens à respecter scrupuleusement les consignes données par les autorités compétentes. Le couvre-feu est décrété pour freiner la propagation du virus. Personne n’a le droit de défier l’autorité. Respectons tous les instructions édictées.

 

L’Honorable Député   Innocent KAGBARA , Président du PDP rend hommage aux  victimes invisibles du covid 19 en ces termes :

 

Une pensée pour les victimes invisibles du covid 19.

Je veux rendre hommage à toutes celles et ceux qui vont supporter l’auto- confinement dans la solitude la plus totale, la peur, le manque, mais aussi la violence domestique.

Je souhaite que nous ayons une pensée pour ces personnes qui vivent dans de minuscules logements, parfois insalubres, seuls ou en famille. Ces personnes qui vivent de petits boulots au jour le jour sans économie, sans protection sociale. Le secteur informel de notre pays. Ces femmes battues qui, sans les indispensables soupapes que leur procuraient le travail ou les courses, ne peuvent plus échapper à leur bourreau. Ces enfants maltraités qui ne connaîtront pas de répit au cours des prochaines semaines. Toutes les personnes qui au nom de la précaution sanitaire vivent l’auto-confinement comme consignés à résidence sans appel possible. Les services sociaux comme les services de police ne pourront plus agir avec autant de facilité et les indispensables liens sociaux qui servaient de bulle d’oxygène disparaissent.

Je ne veux pas rester dans une vision trop noire de la situation mais notre société est complexe et nous devons tenir compte de tout et de tous dans ces moments.

Je vais aussi rendre hommage au Gouvernement qui prend des mesures d’une incroyable impopularité et d’une grande violence pour préserver la santé du plus grand nombre et à notre économie de sortir de cette douloureuse parenthèse dans les meilleures conditions possibles.

Nous sommes au pied de la courbe épidémique et nous n’avons pas fini de scruter quotidiennement son évolution et ses conséquences. Il nous faut donc garder notre humanité, cultiver notre bienveillance et contribuer à la solidarité chaque fois que c’est possible.

Que Dieu bénisse le Togo.

Hon Innocent KAGBARA

 

www.referencetv.tg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *