Dossier /Togo/ Santé / lutte contre Covid 19 pendant la période des fêtes : Le Gouvernement prend des mesures salutaires notamment le couvre-feu La population adhère et participe à la lutte

 

La pandémie  du coronavirus qui a débuté en Mars 2020 au Togo  a très vite été contenue, grâce notamment à l’anticipation et au leadership du Chef de l’Etat et du Gouvernement, mais aussi et surtout grâce à l’adhésion de la population.
A ce jour, il est observé :
– Une augmentation du nombre de cas dans le monde, avec un virus de plus en
plus contagieux, surtout en Europe, aux Etats-Unis, en Afrique où des mesures
fortes ont été prises pour contrer cette nouvelle vague.
– Une augmentation du nombre de cas de contamination au Togo, ces derniers
mois, et plus important ces dernières semaines. Ceci s’explique d’une part, par
le fait qu’un nombre croissant de voyageurs rentrent au pays, et d’autre part,
par le fait que la contamination soit désormais communautaire.
Les fêtes et autres célébrations religieuses déjà passées, notamment la Tabaski et le Ramadan ont fait augmenter le nombre de cas. Ces fêtes étant souvent l’occasion d’un brassage au sein de la population.
A la veille des fêtes de fin d’année  il est important de tirer des expériences précédentes. Il est donc normal que le gouvernement, soucieux de
la santé de la population, mais aussi ayant à cœur la jouissance de ces moments de fêtes en famille, prenne des mesures dans le double intérêt de la population. Il s’agit surtout de rompre la chaîne de contamination pendant les fêtes, afin d’en ressortir avec le moins de nouveaux cas possibles et donc moins de décès.
Ces mesures ont été prises après concertations avec tous les acteurs de la société civile, après consultation du Conseil Scientifique.
Le Président de la République, Président du Comité de Crise, a écouté tous les acteurs de tous les secteurs, ainsi que les ministères concernés. C’est ainsi qu’avec le Ministre d’Etat, en charge de l’Administration territoriale, et le Ministre du tourisme, il y a eu des rencontres de la Coordination de la riposte contre Covid 19 avec  :
– Les préfets, les Maires du Grand Lomé
– Les responsables des organisations religieuses
– Les responsables de tenanciers de bar
– Les responsables de la chambre de Commerce et de l’Industrie du Togo.

Des discussions portant sur les points relatifs au domaine de chaque acteur présent ont eu lieu. Plusieurs réunions de concertation ont ainsi eu lieu, avec le conseil scientifique, qui a émis ses propositions le 04 décembre.

Ces décisions n’ont été adoptées que le 18 décembre 2020. Preuve des abondantes discussions qu’il y a eu et de la diversité des acteurs consultés. Le Chef de l’Etat  Togolais attache un prix aux mesures prises dans l’intérêt
général, manière consensuelle.

Pour les Autorités Togolaises, il ne faudra pas sortir de ces fêtes avec un lourd tribut.
Au rang de ces mesures, il y a d’abord le couvre-feu, qui encadre très exactement la période des fêtes, et pas au-delà.

Du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021, dans la zone du
Grand Lomé, à cause de l’augmentation des cas observée dans cette zone.

Il faut rappeler que ce n’est pas une mesure particulière au Togo. Dans d’autres pays, des mesures beaucoup plus fortes et plus restrictives ont été prises.

A l’intérieur du pays, le couvre-feu n’est appliqué que les 24, 25 31 décembre 2020 et 1er janvier 2021.  Et même là, des allègements sont faits, autour des horaires.
En ce qui concerne les professions nécessitant une autorisation spéciale, il leur faut une demande motivée, afin de se faire délivrer un laisser-passer.

Pour les voyageurs, ils peuvent montrer les billets aux agents de la FOSAP aux divers barrages. Des dispositions sont prises à l’aéroport pour que les avionneurs arrivent à temps, en respectant les horaires du couvre-feu.
En définitive, le Togo a fait beaucoup d’efforts, que ce soit le gouvernement ou la population.    Chaque citoyen a joué sa partition dans un parfait effort collectif. Ce n’est définitivement pas le moment de baisser les bras, ou de céder au relâchement, et réduire à néant tous les efforts jusque-là consenti. C’est pour cela qu’il est demandé  à la population d’adhérer à ces mesures qui permettent de contenir d’avantage la pandémie, afin de franchir ce cap avec beaucoup plus de quiétudes.

La Rédaction de Referencetv.tg vous propose de lire l’intégralité du Communiqué du Gouvernement dans ce sens .

 

COMMUNIQUÉ DU GOUVERNEMENT
– Lomé, Vendredi 18 Décembre 2020 –

Afin de limiter les risques de propagation de la pandémie au nouveau coronavirus, la COVID-19, en cette fin d’année, le Gouvernement, après avis du Conseil scientifique et suite aux concertations avec les différents acteurs (leaders religieux, élus locaux, préfets, patronat, syndicats des tenanciers de bars et restaurants, etc.), décide des mesures suivantes :
1- Instauration d’un couvre-feu selon les modalités ci-après :
• Zone du Grand Lomé :
I. du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021, de 22 heures à 05 heures,
II. les 24 et 25 et 31 décembre 2020 et le 1er janvier 2021, de 23 heures
à 05 heures ;
• Pour le reste du territoire national, les 24 25 et 31 décembre 2020, et le
1er janvier 2021, de 23 heures à 05 heures ;
2- Interdiction de la consommation sur place dans tous les bars sur toute
l’étendue du territoire national, y compris les bars traditionnels, du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021. A titre de rappel, les night-clubs, les dancings restent strictement fermés.

3- Interdiction de rassemblements de plus de 15 personnes sur toute l’étendue
du territoire national ;
4- Interdiction des évènements culturels et commerciaux (spectacles,
campagnes publicitaires, etc.) et des célébrations (mariage, baptême, etc.), du 20
décembre 2020 au 03 janvier 2021 sur toute l’étendue du territoire national.
• La quinzaine commerciale est cependant autorisée sous un format réduit, dans le strict respect des mesures barrières et des horaires du couvre-feu ;
5- Interdiction de la célébration de culte sauf un jour par semaine (vendredi pour
les musulmans et dimanche pour les chrétiens) sur toute l’étendue du territoire du 20 décembre au 03 janvier.
• Les célébrations sont autorisées les 24, 25 et 31 décembre 2020 et le 1er
janvier 2021 dans le strict respect des mesures barrières et des horaires du couvrefeu.
• Pour la zone du Grand Lomé, les célébrations ne concernent que les lieux de
cultes précédemment autorisés à ouvrir.
6- Interdiction des pèlerinages et les camps de prières.
7- Respect strict des mesures barrières que sont le lavage des mains, le port de
masque et la distanciation, en tout lieu et en toute circonstance.
Le Gouvernement remercie toute la population pour son adhésion aux dispositions prises depuis le début de la pandémie, et compte sur le sens de la responsabilité de tous pour le respect de mesures ci-dessus édictées.
                                                                        Fait à Lomé, le 18 décembre 2020
Le Gouvernement

 

www.referencetv.tg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *